Accueil Psychanalyse et Divination Tarot Oracle du Tarot Oracle de l'amour Les Runes La Bonne Aventure Chiffres de chance


Accueil


« Anouk de Winter utilise la force de la pensée immédiate, sans chercher à réfléchir, à imaginer ou à expliquer. Elle puise directement dans le réservoir d’énergie, totalement pour sentir et voir autrement »
(Jean-Paul Bourre – « Mondes et Univers Parallèles » Ed. Philippacchi-1996)

Les sceptiques s’interrogent bien souvent sur les motivations de ceux qui vont consulter « leur voyant ».. curiosité, confiance absolue dans les prédictions out tout simplement pour chercher un réconfort ?

Les temps ont évolué, il en est de même avec la voyance qui est une infime manifestation des phénomènes psychiques sur lesquels la recherche scientifique se penche, avec souvent des lunettes inquisitrices pour les démanteler, les critiquer, les ridiculiser pour enfin parfois arriver à les accepter avec une nouvelle vision.

Existe-t-il un « don » de médiumnité ? La réponse est oui, comme il existe des dons pour la musique ou les arts. La plupart du temps ce don est inné. Par contre tirer les cartes est à la portée de tous, pour peu que l’on prenne le temps d’étudier les règles de la cartomancie. Ces dernières ont été, pour les plus renommées, établies par des occultistes tels que A. Levi et des cartomanciens de renom comme Mme Lenormand qui avait prédit, entre autre, à Napoléon son exil à Ste. Hélène.

Décortiqués par les médias, passés à la loupe par des esprits sceptiques se clamant cartésiens avant tout, les voyants et les médiums occupent une place dans notre société moderne, leur rôle social est bel et bien reconnu. On peut aller consulter un voyant ou un médium pour obtenir des questions à des réponses dont à n’arrive plus à discerner les tenants et les aboutissements, pour savoir si une opération de bourse sera bénéfique, ou si le moment est propice à une vente...

Le médium, contrairement au cartomancien qui a une approche des évènements par l’étude des cartes, devient souvent un thérapeute spirituel. Les images qu’il capte sans avoir recours à quelque mancie que ce soit, viennent d’un réservoir d’énergie universel où le passé, présent et futur se superposent. Le médium est le canal par lequel passent les informations dont le consultant aura besoin pour avancer face à ses questions. Là où la voyance s’arrête, le consultant pourra entamer une auto-analyse et utiliser les prédictions de manière sage, au lieu de les stocker dans son esprit en se disant que « tout va arriver »...

Nous créons notre avenir à partir de nos actes et nos pensées, ce sont ces derniers qui dessinent les lignes de probabilités qu’un voyant ou un médium sera capable de décripter sur le mur des évènements à venir.

Notre libre-arbitre tient au fait que nous devons être capables de faire preuve de discernement envers les divers facteurs qui influencent nos vies. Nous devons pouvoir faire des choix personnels, au lieu de rester prisonniers des prédictions faites par un voyant ou un médium, de rester sous l’influence de présages néfastes.

La Divination implique souvent une qualité extra-sensorielle.. On peut « voir » des évènements à distance (clairvoyance), on peut « voir » des évènements appartenant au passé (rétrocognition) on peut « voir » des évènement qui se produiront dans un avenir lointain ou proche (précognition).
Cabinet de Consultation Parapsychologique
ANOUK DE WINTER